Accueil » En vrac

Seeks, un moteur de recherche collaboratif et décentralisé

26 août 2010 4 commentaires

Logo seeks project d’après l’image réalisé par Mammique Creative Commons Paternité – Partage des conditions initiales à l’identique 3.0 Unported

Quand on cherche des informations sur le Web, il est extrêmement difficile de se passer de moteurs de recherche. En effet, avec la somme considérable d’informations qui circulent sur le Web, il est indispensable de pouvoir faire un tri selon des critères bien précis et ça, c’est précisément le travail des moteurs de recherche.

Le choix du moteur auquel nous allons confier notre recherche est donc un choix important. Hélas, il n’existe pas vraiment de choix dans ce domaine. Il est effectivement difficile de passer à côté des mastodontes en la matière comme Google, Yahoo ou Bing… Bien sûr, il en existe de nombreux autres mais ils sont souvent beaucoup moins pertinents. Cet état de fait est problématique, car l’ensemble des recherches faites sur Internet est finalement concentré entre les mains de quelques gros acteurs.

Il est alors légitime de se poser la question de l’utilisation qui est faite de nos recherches et de la pertinence des réponses apportées. Comment savoir si Google, et les autres « n’oublient » pas de nous faire remonter des résultats ? Comment être sûr que les résultats remontés en tête sont réellement les plus pertinents ? Est-ce vraiment l’esprit d’Internet de concentrer les données en quelques points du réseau ?

C’est pour répondre à ces problématiques que le projet Seeks a vu le jour. Seeks est à la fois une architecture et une application libre pour la recherche collaborative sur le Web. Seeks cherche à redonner le contrôle aux utilisateurs sur leurs données de recherche et sur les algorithmes des moteurs existants tout en décentralisant la recherche sur Internet.

Dans sa première phase, Seeks est un méta-moteur de recherche, c’est-à-dire qu’il transmet vos requêtes simultanément sur plusieurs moteurs de recherche puis rapatrie et synthétise les résultats avant de les afficher. Le logiciel utilisé a la particularité d’être publié sous licence libre (AGPL). Il est constitué de plugins qui permettent de le déployer soit sous la forme d’un serveur mandataire (proxy) ou d’une application Web classique (Server HTTP). De cette façon, Seeks est déployable aussi bien en tant que moteur public que sur une machine personnelle.

Dans sa dernière version (0.2.4), Seeks comprend plusieurs nouveaux outils pour la recherche en ligne, comme la recherche d’images et l’analyse de similarité des résultats, y compris des images. Aujourd’hui, il est possible à chacun de monter son propre nœud ou d’utiliser des nœuds publics.

La prochaine étape sera l’ajout d’un plugin permettant les échanges pair à pair entre les nœuds. Ces échanges serviront au regroupement automatique des utilisateurs sur la base de la similarité de leurs requêtes. Cela permettra l’interconnexion des noeuds existants et la collaboration entre utilisateurs à partir des résultats fournis par le moteur. Sur cette base, Seeks permettra l’émergence d’un véritable moteur décentralisé, avec un contrôle continu et collaboratif des utilisateurs sur les résultats et leurs données.

N’hésitez pas à soutenir le projet en réalisant un don ou en vous inscrivant et en votant pour le projet Seeks sur la plate-forme Drumbeat de Mozilla.

Pour tester seeks : http://seeks.fr/

4 commentaires »

  • laurent a dit:

    Effectivement il semble bien ce moteur.Cela change de Google et cie.
    J’ai bien dit « semble » car parfois il est d’une lenteur, d’une lenteur extrême même. Et c’est bien dommage.
    Mais bon, sûrement quelques erreurs de jeunesse. A suivre quand même !!

  • Patrice a dit:

    On dirait un métamoteur comme il s’en faisait par dizaines il y a 10 ans… je ne suis pas sûr que ce genre d’outil soit encore d’actualité.

  • taziden a dit:

    @laurent

    Effectivement, le projet est plutôt jeune, mais surtout il est basé sur des idées diamétralement opposées aux moteurs classiques.

  • taziden a dit:

    Dit par :Patrice
    On dirait un métamoteur comme il s’en faisait par dizaines il y a 10 ans… je ne suis pas sûr que ce genre d’outil soit encore d’actualité.

    Il est plus que jamais d’actualité.

    Peux tu me citer un seul moteur de recherche qui met en relation les gens et permet de réordonner les résultats de recherche en fonction du ressenti des gens ?
    Peux tu me citer un seul méta moteur que tu peux installer sur ta propre machine ?
    Pour lequel il est facile d’ajouter de nouveaux moteurs ? Qui propose de l’analyse de similarité sur les images ?

    Seeks, c’est l’avenir.

Laissez un commentaire

Ajoutez votre commentaire ci-dessous, ou créez un rétrolien depuis votre site. Vous pouvez également souscrire à ces commentaires par RSS.

Merci de vous conformer à la netetiquette.

Vous pouvez utiliser ces balises :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>